Archive pour juillet 2011

12
Juil
11

boule, verse, et ment

Juste comme une opportunité de paysage redessiné, sur le principe du « Y’a rien qui va, il faut tout refaire, Il a tout raté »

Donc, de ça aussi, qu’en faire, nous Chabanois ; après une rivière d’eau, une rivière de goudron, deux, mêmes ?, éventrations à vivre autour ?

Faut-il attendre la fin pour prendre en compte ce nouvel élément du décor ?

Déviation, contournement, évitement ; déjà trois mots simples, pour faire la différence entre la rivière et la route, le cours d’eau composante naturelle donc parfaitement intégré en ruban de vie, et parcours de vie suspendue à l’écart de toute autre parce que ce chemin là ne compte pas, son seul but étant de fuir un lieu de vie, en évitant tous ceux, lieux de vie, qui pourraient se mettre en travers de cette route

Dans une époque lointaine, la route, le pont, n’avaient d’autre sens que de relier les hommes ; qui sont donc ces êtres étranges qui maintenant ravagent ces lieux de vie afin de mieux les éviter ; ou fuient-ils donc ?

RN141 E603 . . . Chabanais c’est ailleurs, à côté, au bord




Entrer votre adresse e-mail

Rejoignez 14 autres abonnés

un blog lancé par

jeanlouis Vignaud

Follow Chabanais on WordPress.com