boule, verse, et ment » des dauges

maintenant, je peux vous le dire, tout ce paysage, bois, haies, lisières de petits prés, était notre réserve à champignons,
une époque où les enfants jouaient à récolter la nourriture


1 Response to “des dauges”


  1. 13 juillet 2011 à 2:41

    « Au fond coule une rivière »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Entrer votre adresse e-mail

Rejoignez 13 autres abonnés

un blog lancé par

jeanlouis Vignaud

Follow Chabanais on WordPress.com