08
Nov
13

mais qu’il est nâtre ce bourrin !

(aurait dit ma grand-mère)

. . . parce qu’il ne peut pas s’agir d’un dernier soubresaut de mandature municipale
n’est-ce pas ?

DSC_0027zut, la spirée déborde un peu de la limite

DSC_0028par contre les lamiers, pervenches et autres jonquilles printanières sont bien sarclées

DSC_0029on notera l’habileté du pilote :

  • le ruban n’est pas coupé,
  • les piquets pas bousculés
  • et la courbure de pénétration dans le domaine privé est un modèle de tenue du volant

forcément, une écharogneuse, c’est pas tellement pratique pour nettoyer les caniveaux
et il était plus important de couper l’herbe avant les fortes pluies annoncées risquant encore une autre fois inonder la grange

DSC_0030

Publicités

0 Responses to “mais qu’il est nâtre ce bourrin !”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Entrer votre adresse e-mail

Rejoignez 14 autres abonnés

un blog lancé par

jeanlouis Vignaud

Follow Chabanais on WordPress.com